Nous avons eu la chance, début septembre, d’être invité au Rhum Society, le premier, et seul, salon dédié uniquement au rhum de cette année 2020. L’événement, très convivial et très pro, a été une franche réussite. Mais la crise sanitaire a de nouveau frappé notre pays et la belle dynamique du bar 1802 aurait pu être brisée. Mais les équipes du bar sont pleines de ressources et nous avons donc posé quelques questions à Chris, le manager du bar, pour en savoir plus sur l’actualité de la fin d’année.

Tout d’abord, quel bilan tires-tu de la première édition du rhum society ?

Avant de donner ma vision de cet événement, je souhaite encore une fois remercier les différents acteurs du Rhum Society : les marques partenaires, et leur enthousiasme quant à ce nouveau concept, les brands ambassadeurs qui ont permis aux visiteurs de consolider leurs connaissances du rhum, mais aussi Christian de Montaguere et Excellence Rhum qui ont tenu la boutique. Enfin, merci aux visiteurs qui ont parfaitement respecté les règles sanitaires. Alors pour répondre à ta question Simon, mon bilan est ultra positif. L’objectif était de pouvoir rassembler, en ces temps complexes, tous les acteurs qui œuvrent pour ce spiritueux : producteurs, embouteilleurs, distributeurs, bartenders, passionnés, collectionneurs, néophytes.. Le concept a apparemment plu à l’ensemble, et nous encourage pour la création des prochaines éditions. Bien sûr, des points sont à revoir, mais nous sommes globalement ravis de cette première édition. Nous souhaitions créer l’espace le plus agréable possible pour déguster, et, surtout, créer une expérience totalement immersive dans un cadre agréable. Ce succès nous a aussi permis de nous structurer en tant que lieu d’événementiel à grande échelle. Ce moment à aussi permis de renforcer nos liens d’équipe, et c’est une grande fierté pour nous tous.

Une nouvelle édition est prévue bientôt, peux-tu nous en parler ?

Le Rhum Society revient en décembre, cette fois-ci sous forme d’un marché de Noël. La situation actuelle ayant un impact sur différents acteurs du monde du rhum, nous avons souhaité que l’hôtel, resté ouvert, soit un plateforme d’entraide pour les petits embouteilleurs français, et nos partenaires habituels Excellence rhum et Christian de Montaguere. Seulement 6 chambres réparties sur un étage afin de pouvoir découvrir les nouveautés de cette fin d’année, et d’acheter vos bouteilles à tarif spécial Noël. Compte tenu des règles sanitaires, beaucoup moins de visiteurs sont attendus les vendredi 11, samedi 12 et dimanche 13. Un Rhum Society revisité donc, en attendant de pouvoir revivre l’expérience complète lors de la prochaine édition, dès que le contexte nous le permettra.

On change de sujet. Vous proposez deux nouveaux embouteillages, peux-tu nous en parler ?

Nous sommes très fier de pouvoir proposer nos 2 nouvelles sélections:
– En provenance de Martinique, le premier est un JM single cask de 3 ans, vieilli en fût de chêne américain neuf. Embouteillé sans réduction et donc brut de fût, les 57,5% sont très bien intégrés et apporte un profil assez différents des JM habituels. Il dispose d’une magnifique couleur pour son âge et est embouteillé dans une élégante bouteille de 50cl. Ravi de cette collaboration avec cette maison mythique, et de la complexité de ce rhum pour « seulement » 3 ans. Limité à 370 bouteilles.
– Direction Ste Lucie pour notre seconde sélection, et plus précisément dans le chai de Chairman’s Reserve. Single cask, et brut de fût également, pour ce rhum de mélasse titrant à 59,6%. Il résulte d’un assemblage de jus provenant des alambics légendaires John Dore 1 et Vendome, et ayant passé 8 ans en fût ex-bourbon. Lors de la dégustation avec mon collègue Adrian, nous avons eu un réel coup de cœur pour ce rhum, et donc zéro hésitation quant au choix de celui-ci. Limité à 270 bouteilles;
J’ai eu l’occasion de les faire déguster lors du second week end du rhum society, et eu d’excellents retours (Note : nous pouvons confirmer !). Nous avons hâte de pouvoir accueillir à nouveau au bar et faire découvrir ces rhums que nous avons adoré sélectionner. Ils sont d’ailleurs disponibles sur le e-shop du bar, ainsi que nos autres cuvées.

Vous avez d’ailleurs lancé un site de vente en ligne, en plus des éléments ci-dessus : souhaitez-vous devenir la place centrale du rhum à Paris ?

Notre site internet à 2 objectifs centraux : devenir la vitrine du bar et de toutes les informations qui en découlent (carte à jour, réservations) mais également un support pour les prochaines éditions du Rhum Society.  Le 2ème aspect est donc la possibilité de mettre à disposition nos différents cuvées et également la possibilité de réserver nos ateliers de dégustations et masterclass.
Sinon, pour la place centrale je ne pourrais te dire, considérant que c’est l’émulation des différents acteurs du rhum qui est nécessaire pour le rayonnement de ce spiritueux. Mais disons que nous souhaitons pouvoir proposer tout type d’expériences, de la vente de bouteilles à la découverte de la dégustation, tout en nous adressant à tout type d’amateur de rhum. Cela implique de trouver des solutions et de sans cesse se renouveler.
D’autres projets arrivent pour 2021, avec, je l’espère, des retours aussi positifs que ceux que nous avons pu recevoir au cours des différents projets mis en place depuis l’ouverture du 1802 en 2018.

Merci à Chris pour ces réponses, et bravo à toute l’équipe pour ces projets qui aboutissent, on en a besoin en ce moment !

Leave a Reply