Nous avons la chance de suivre le parcours de Barikenn depuis le début, et nous avons remarqué, avec plaisir, que le début d’année 2021 a vu une accélération rapide de la renommée de la marque. Si les raisons sont toujours multiples, un élément central est venu booster le tout : deux des précédents rhums Barikenn (le Jamaïca et le Guyana) ont été notés 91 par l’illustre Serge Valentin, grand expert en dégustation du site Whiskyfun. Cette note de 91 n’est pas si commune sur des rhums, et surtout pour des rhums à moins de 100€. Cette validation a permis de placer Barikenn sur la carte des embouteilleurs qui comptent, et cela à travers l’Europe. L’influence de Serge Valentin est immense sur les amateurs de whisky, et elle s’étend désormais au rhum.
Nous avions déjà goûté les premières sélections, nous n’avions pas rédigé la note du Guyana, il est donc temps de faire d’une pierre trois coups et de vous proposer une triple dose de Barikenn !

Les caractéristiques du Guyana

Degré : 58,9%
Intégration de l’alcool : Excellente
Age : 8 ans
Particularités : VSG (Versailles) – 2,5 ans de vieillissement tropical
Nombre de bouteilles : 186
Fiche Rum Tasting Notes

Le premier nez est végétal (sur un côté herbacé et de la sève). Le tabac est également présent, pour rester dans cet univers assez végétal. Avec l’aération, on trouve des notes plus gourmandes, dont une, franche, de caramel au beurre salé. Les fruits noirs arrivent à la fin de ce nez agréable.
En bouche, l’ensemble est assez plaisant avec une ouverture très légèrement florale, avant un trio plus lourd : on sent des épices (poivre), du bois et du café très grillé, le tout étant assez fondu. On arrive en fin de bouche sur du réglisse et du caramel.
La finale est assez courte, sur le poivre et l’amertume du boisé.

Un bon petit rhum, sympathique et pas trop cher. On pourra regretter un petit manque de complexité mais le rapport qualité/prix est bon (mais il ne rentre pas en ligne de compte pour la notation, nous en parlons ici).
Notre note : 14,5/20

Les caractéristiques du Maurice

Degré : 53,6%
Intégration de l’alcool : Très bonne
Age : 7 ans
Particularités : Distillerie secrète / Pur jus / alambic
Nombre de bouteilles : 260
Fiche Rum Tasting Notes

Le nez est très gourmand, avec des fruits tropicaux (mangue et maracuja) et des fruits jaunes (abricot). On trouve ensuite d’autres arômes, moins intenses mais présents, avec de la noix, du tabac et un boisé très fin. Un nez qui ravira les amateurs de gourmandises fruitées et qui peut faire penser, lointainement, à un fameux rhum de Marie-Galante.
L’ouverture en bouche est douce, avec des fruits (les mêmes qu’au nez) et du chocolat au lait. Ensuite, une vague d’épices douces apparait, avec de la cannelle et de la vanille (qui pourrait faire penser à de la crème brulée) et toujours cette légère noix. Le tout est agréable, assez fondu, tout en étant relativement puissant.
La finale est assez courte sur un petit boisé un peu caramélisé.

Une belle sélection, encore une fois, pour un rhum gourmand, avec un très bon rapport qualité/prix (la bouteille est autour des 75€).
Notre note 15/20

Bon rapport qualité/prix

Les caractéristiques du Fidji

Degré : 58,5%
Intégration de l’alcool : Bonne
Age : 8 ans
Particularités : South Pacific distillery / Ex-bourbon / alambic
Nombre de bouteilles : 291
Fiche Rum Tasting Notes

Oh, on croirait un petit rhum jamaïcain ! Le nez est troublant, assez acide, avec des notes de bananes qu’on pensait trouver ailleurs qu’à Fidji. Viennent ensuite de la sève, du cuir et un peu de sucre brun. C’est un nez peu marqué et assez classique (sans être désagréable).
En bouche, l’attaque est plus onctueuse que prévu. On sent poindre des raisins secs, des épices (poivre et gingembre). En fin de bouche, quelques fruits tropicaux font leur apparition, sans qu’on puisse les distinguer précisément.
La finale est relativement longue sur les fruits et les épices.

Un rhum un peu frustrant ici, avec un profil sympathique mais dont la somme manque de profondeur et de personnalité. Malheureusement pour ce Fidji, ce profil n’est pas du tout dans notre goût actuel.
Reconnaissons néanmoins qu’il n’y a aucun défaut particulier dans ce Fidji.
Notre note 13,5/20

Conclusion

Cette dégustation nous a emmené autour du monde, avec des producteurs, des méthodes et des styles très différents. Elle a aussi eu le mérite de mettre à mal le principe qui est le nôtre de ne pas tenir compte du prix des rhums dans nos dégustations. Nous sommes, en effet, ici, face à des rhums que nous pourrions qualifier d’excellents rapports qualité/prix, ce qui pourrait nous amener à légèrement booster les notes : nous ne l’avons pas fait, mais ce fut difficile.
En terme de positionnement de gamme, Barikenn semble se placer sur le début du segment des amateurs éclairés, avec des dégustateurs qui commencent à comprendre le rhum et tolèrent les bruts de fûts. C’est un positionnement intéressant, et assez peu occupé en France.
Merci à Nicolas pour les samples, nous te souhaitons plein de succès !

Leave a Reply