Bielle(s) 2012, le comparatif

Embouteillée en 2018, la première version du Bielle brut 2012 a fait un retour en force sur les étagères des cavistes en début d’année. Elle a été rejointe quelques mois plus tard par un nouvel embouteillage, qui propose deux ans de vieillissement supplémentaire. La pratique n’est pas nouvelle pour la maison de Marie-Galante, puisqu’on peut se souvenir, par exemple, des multiples embouteillages du mythique millésime 2003. Ce procédé permet de montrer différentes facettes d’un millésime car il respectera la typicité de chaque lot, sans chercher à uniformiser le tout. Mais il peut aussi égarer le consommateur, car il devient difficile d’être sûr de ce que l’on achète, surtout en ligne quand les bouteilles sont référencées de la même manière.

Ces millésimes 2012 ont donc respectivement 6 et 8 ans de vieillissement, en partie dans des fûts de « vin liquoreux prestigieux » selon l’étiquette, que l’on peut facilement imaginer être des ex-fûts d’Yquem, à l’instar de la série des Libération, ou du récent embouteillage par Excellence Rhum (là encore un 2012).

Bielle 2012 soutiré en 2018

Les caractéristiques :
Age : presque 6 ans
Degré alcool : 54,6%
Intégration de l’alcool : Très bonne
Particularité : brut de fût

Le nez met du temps à s’ouvrir, et, lorsqu’il le fait, ce sont des notes de noix caramélisées et de vanille qui dominent. On retrouve ensuite un profil plus empyreumatique, avec de la gomme. Un nez sympathique mais assez linéaire, comme un peu enfermé.
Après ce nez, la bouche nous surprend car elle est beaucoup plus fraiche, presque végétale, limite fibreuse : on sent plus le relatif jeune âge de ce brut de fût. Le boisé est léger, le rhum évolue vers des notes plus fruitées (fruit blanc type pêche) puis une petite pointe de citron vert, typique de l’agrume Bielle.
En finale, on retrouve de belles épices autour de notes fruitées.

Un joli rhum, qui fait bien le job, même si la vivacité de la bouche laisse à penser que les deux ans supplémentaires de vieillissement ont pu lui être très bénéfique : 15/20.
Retrouvez la fiche Rum Tastings Note ici !

Bielle 2012 soutiré en 2020

On reste en terrain connu : le packaging est identique. Seules quelques étiquettes et autres gommettes viennent mettre à jour les références. Si on peut comprendre la logique économique, et saluer le souci écologique d’un tel procédé, il faut admettre que cela déroute certains consommateurs pour une bouteille vendue aux alentours de 100€. Même si ce prix est devenu normal sur ce type de rhum (il était un plafond il n’y a pas si longtemps), cela reste une somme conséquente pour un spiritueux.

Cela dit, l’essentiel est dans la bouteille, place a la dégustation.

Les caractéristiques :
Age : presque 8 ans
Degré alcoolique : 54,8%
Intégration alcoolique : Très bonne
Particularité : brut de fût

Le nez est charmeur, frais et épicé, avec le boisé gourmand qui nous plait tant. Il est plus expressif que la version 2018. Après l’ouverture on sent poindre des arômes de miel.
L’attaque en bouche est douce, sur les fruits tropicaux (mangue ou papaye), suivie d’une agréable amertume sur le boisé, les épices sont gourmandes (cannelle, muscade). Dernière note sur un café bien noir.
Finale également agréable sur le même triptyque qu’en bouche : épices, boisé et café.

Un rhum bien fait, proche d’un Martiniquais dans l’esprit : 16/20. Pour retrouvez les autres dégustations, Rum Tastings Note !

Conclusion

Nous avons donc été en présence de deux jolis rhums, dignes successeurs des illustres 2007 et surtout 2003, a un prix toujours raisonnable, surtout comparé aux tarifs pratiqués par les nombreux embouteilleurs indépendants. Les deux ans de vieillissement en plus lui ont été bénéfiques : la version 2020 nous a semblé plus aboutie.

2 réponses sur “Bielle(s) 2012, le comparatif”

    1. Bonjour David,

      En effet, il y avait une faute de frappe, et un copier-coller de faute de frappe, mais pour le 2020 nous avons bien nous un embouteillage à 54,8 🙂
      Merci pour le signalement, et pour votre lecture attentive !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *