Old Brothers, la dégustation

Suite de notre aventure Old Brothers avec trois belles dégustations. On l’a dit, ici, c’est à Marie-Galante, à la distillerie Bielle, que l’aventure rhumesque des Old Brothers a commencé. Nous avons eu la chance de pouvoir goûter, avec Yessod (pour les blancs), trois des quatre Bielle de la gamme.

72,6 et 72,8 sont dans un bateau…

Le 72,8

Nez :

Assez sec avec une belle présence d’alcool. Explosion d’agrumes, citron vert, cédrat, combava… La suite est plus gourmande avec une odeur de crème pâtissière.

Bouche :

Persistance des agrumes, amertume fraiche du citron vert. La bouche est très fraiche, herbacée. Développe son coté fruité au fur et à mesure qu’il se mêle à la salive, puis évolue vers l’abricot ou l’ananas. Des notes de poivre se développent enfin.

Finale :

Les agrumes se retirent lentement, l’acidité disparaît et laisse une légère amertume en fond de gorge et dans le haut du palais. Les notes vont de la baie de genièvre aux notes de poivre blanc. Finale assez courte.

Le 72,6

Nez :

Équilibré sur la fleur avec toujours une forte présence d’agrumes mais moins vifs, plus ronds. Nez charmeur qui se conclut sur la canne.

Bouche :

Plus gourmande et moins tonique que celle du 72,8. Herbes fraiches liées à la canne. Citrons jaunes et verts, cédrats murs ou même pamplemousse. On conclut ce premier temps sur le fruit de la passion. La bouche évolue, elle devient épicée avec de la baie rose et du poivre. Très belle présence en bouche.

Finale :

Chaude sur le réglisse, le poivre et on sent poindre la légère amertume de l’agrume. 

Le verdict :

Les deux sont de très beaux produits. Le 72,8° est plus vif et moins lisible que le 72,6° qui apparaît comme plus équilibré mais sans pour autant manquer de personnalité.

De très belles notes d’agrumes, très belle longueur du 72,6, un peu plus courte sur le 72,8. Ces deux rhums ont besoin d’aération pour exprimer toute la richesse de leur palette aromatique.

Notre préférence va au 72,6°

Passons maintenant à la dégustation du 2006 à 48,4° !

Elle est belle cette bouteille !

Le Bielle 2006 par Old Brother

Un Bielle de 11 ans avec une robe ambrée ; On croirait presque apercevoir des reflets de vert.

Nez :

Un boisé léger ouvre le premier nez. Viennent ensuite les épices (cumin, poivre).
Le nez est très évolutif, on sent en fin de nez arriver un fumé très léger, avant le retour d’un joli bois noble en fin de partie.

Bouche :

Elle est moelleuse et gourmande, l’alcool est bien intégré. On est plutôt sur un registre boisé, avec un bois brûlé qui confirme le nez et qui s’accompagne de douceur avec la réglisse et une pointe de fleur (ou des agrumes très discrets).

Finale :

Petite déception ici avec une finale assez courte, intéressante néanmoins, sur un joli boisé-épicé.

C’est un beau produit, dans les standards Bielle, mais qui nous a légèrement déçu sur la finale. Nous avons néanmoins passé un bon moment et c’est un 14/20.

Note : dégustation des blancs par Yessod (avec Simon) et de Simon pour le 2006.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *