Skip to main content

Si il y a bien un stand du Rhumfest 2022 qui nous a plu, c’est celui de S.B.S (single barrel sélection). S.B.S qui est le nom de la gamme de fût unique (single barrel en anglais) de la marque danoise 1423 – World class spirits.
Nous avons pu y goûter certaines des pépites du salon (vieil Uitvlugt, vieil Antigua ou TECA – Long Pond – blanc). Mais, au fait, quel sont les principes de S.B.S ?

  • Des sélections de barrique unique
  • Souvent en brut de fût
  • 50 embouteillages en 4 ans (oui, ça fait beaucoup et on peut s’y perdre)
  • Des étiquettes bien claires (distillerie, année, matière première, outil de distillation, degré, finish, nombre de bouteilles) et colorées.

La sélection

C’est avec deux très belles références que nous découvrons la gamme, puisqu’il s’agit d’un Skeldon de 1997 et d’un DOK de plus de deux ans. Sur le papier, il est difficile de faire mieux que Skeldon dans le monde du rhum, puisque les deux principales licornes de l’embouteilleur Velier viennent de cet alambic, avec le 1973 et le 1978. On parlera ici d’alambic car la distillerie aurait fermé dans les années 50/60 (voir l’article de durhum pour les détails), et l’alambic démantelé. Il semblerait que la bouteille que nous allons déguster vienne de l’alambic Uitvlugt en reprenant les “réglages” du style Skeldon et de son marque SWR. De l’autre côté, nous avons un DOK, qui a le mérite d’être le plus mark avec le taux d’ester le plus élevé de chez Hampden, et donc d’être facile à garder en tête. Mais c’est un DOK particulier, car très jeune (2 ans et demi) et qu’il a vieilli en fût de PX. Ces deux rhums ont été goûtés au marché de noël du 1802, et ont fait partie des coups de cœur de la fin d’année. Mais les dégustations dans le cadre d’un salon sont parfois trompeuses, et les bouteilles ont donc été goutées au calme.

Skeldon 1997 – SBS x Milhade

Degré : 48,5%
Intégration de l’alcool : Parfaite
Distillation : Colonne
Nombre de cols : 213
Millésime : 1997 (24 ans)
Vieillissement : –
Particularités : brut de fût et fût unique
Fiche Rum-X

Au nez, l’attaque est douce et gourmande : caramel, café au lait et cannelle. Ce trio évoluera ensuite avec une sève mentholée, et un peu de bois. Le tout est sympathique, mais manque un peu d’évolution et de profondeur.
Un café au lait sucré marque l’entrée en bouche, puis celle-ci devient fruitée (fruits rouges). On retrouve ensuite la cannelle et le boisé du nez ; avant que le café ne revienne en fin de parcours. La texture est agréable, les arômes sont (très) appréciés d’habitude, mais il manque encore de la complexité et de la profondeur.
La finale est agréablement amère, sur le café et le bois.

Dégustation un peu frustrante, car tout était réuni pour faire un rhum vraiment magnifique. Celui-ci est bon, indéniablement sans gros défaut, mais il manque un peu de magie. Nous n’avons pas parlé du prix de sortie, autour de 260€ : le pedigree de la bouteille peut justifier un tel prix, mais le rapport qualité-prix n’est pas extraordinaire.
Notre note : 15,5/20

Hampden DOK – S.B.S x 1802

Degré : 59,9%
Intégration de l’alcool : Parfaite
Distillation : Pot still
Nombre de cols : 184
Millésime : 2019 (2 ans)
Vieillissement : Ex-PX
Particularités : brut de fût et fût unique
Fiche Rum-X

Dès qu’on a versé le rhum dans le verre, c’est un nuage de fruits tropicaux qui envahit l’espace (mangue, banane, ananas). C’est impressionnant, et cela rappelle (en moins expressif tout de même) le fameux HGML.  On retrouve quelques épices et un petit voile de solvants. C’est très agréable et beaucoup moins extrême que prévu.
En bouche, c’est encore une fois réussi et accessible. On retrouve les fruits tropicaux, les épices douces et une pointe de solvants. L’ensemble est agréable, bien contenu.
La finale est moyennement longue sur les solvants et les fruits tropicaux.

Un beau Hampden, sans tomber dans l’extrême qu’on pouvait craindre d’un DOK. Le fût permet de tempérer le profil, tout en le laissant s’exprimer. Cet embouteillage est une réussite, déjà épuisé, mais qui coûtait 80€ au marché de noël du 1802, ce qui était assez juste.
Notre note : 16/20

Conclusion

Cette dégustation, qui a mis la gamme SBS à l’honneur, était bien agréable. Les deux rhums se complètent bien, et auraient pu faire partie d’une dégustation dédiée aux rhums de tradition anglaise. Deux facettes très différentes du style anglais, mais qui se marient à merveille !

Commentez cet article