La visite HSE

Suite de notre périple martiniquais consacré au spiritourisme. Après Depaz et Neisson, c’est au Gros Morne que nous nous rendons.

La distillerie HSE est l’une des maisons les plus dynamiques de la scène martiniquaise, alliant produits authentiques, de qualité avec un marketing efficace. Les rhums HSE sont rapidement devenus incontournables, avec, en plus, une gamme très large qui satisfera aussi bien les novices que les amateurs confirmés. Le passage au Gros Morne est devenu inévitable pour tous les spiritouristes.

Fondée en au XIXème siècle sur les bases d’une ancienne sucrerie, l’habitation Saint Etienne telle que nous la connaissons maintenant est le fruit d’une véritable renaissance lors de son rachat par Yves et José Hayot en 1994. Ils relancent la marque Saint-Etienne, entreprennent la restauration et la valorisation du patrimoine architectural de l’habitation jusqu’à son inscription à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques.

Selon votre camp de base en Martinique, l’accès à l’habitation ne sera pas forcément aisé. Situé en plein cœur de l’ile sur la N4 reliant Fort de France à la côte atlantique, le passage chez HSE vous fera traverser, et peut-être découvrir, un paysage naturel magnifique et luxuriant sur une route très sinueuse.

Marianne L

La visite

HSE propose des visites guidées gratuites, sur réservation le mardi et jeudi, mais l’entrée est libre tous les jours pour vous permettre de déambuler entre le jardin et les installations. Le rhum n’est pas distillé au Gros Morne (au Simon, comme Clément), donc pas de machine à distiller en action comme chez Depaz ou Neisson, mais un superbe jardin et des chais ayant fait vieillir parmi les plus belles productions actuelles. La visite est de qualité, mais reste assez brève (nous n’avons pas encore pu faire la visite guidée). Le domaine n’est pas comparable en taille à celui de Clément et on ne retrouve pas la claque prise chez Depaz et son château au pied du volcan. Cependant conscient de l’importance du spiritourisme (la boutique est devenue un point de vente très important), l’expérience est en perpétuelle évolution et HSE cherche constamment à faire vivre le lieu, comme avec ses expositions artistiques temporaires intéressantes (en ce moment des affiches originales de mai 68). D’ailleurs, de nombreux aménagements étaient en cours dans le jardin pour améliorer la visite.

L’accueil et la dégustation

Pour nous, HSE est assez nettement N°1 sur l’ile pour l’accueil, le service et la dégustation. Le bar est tenu par de vrais connaisseurs, qui sauront vous guider, si besoin est. Pas de limite dans la dégustation, tous les produits de la gamme actuelle sont disponibles et on vous propose un ordre précis afin d’apprécier au mieux les produits. HSE propose une gamme très large, avec, en plus des classiques (blancs – VO – VSOP – XO), des blancs haut de gamme (parcellaire ou millésime), des rhums extra vieux (le single cask 2003 est un des meilleurs rhums agricoles actuel) et plus récemment des bruts de fût. HSE est aussi connu pour sa large gamme de finish : les finitions du monde (la marque a largement contribué à relancer cette mode dans le monde du rhum agricole, pour le meilleur et pour le pire) qui peuvent être intéressantes, notamment quand on débute, pour leur accessibilité et pour former son palais. Vu la quantité de références disponibles, il était donc nécessaire que le service et le conseil soient à la hauteur et la marque s’en sort haut la main. L’expérience client est vraiment réussie.

Enfin, HSE organise régulièrement des soirées pour le lancement de ses nouvelles références, en général annoncées via Facebook. Nous avons eu la chance d’assister au lancement du triple millésime « a la française » fin 2018 sur le thème de l’accord mets / cocktail et c’était un très beau moment. L’idée de la marque est de faire de l’habitation un véritable lieu de vie et d’échange.

Notre trio gagnant

Conclusion

Vous l’aurez compris, nous aimons beaucoup passer à l’habitation du Gros Morne. Pour la partie dégustation, HSE a su prendre à bras le corps la question du spiritourisme et possède une belle longueur d’avance en termes d’expérience client sur d’autres maisons possédant pourtant un patrimoine culturel, naturel ou industriel plus riche. En effet, il a sûrement fallu compenser un désavantage dès le départ : le lieu est moins extraordinaire que d’autres en Martinique. Mais, quel que soit votre expérience dans le rhum, le passage à l’Habitation Saint-Etienne saura vous satisfaire grâce à la qualité de l’accueil, l’expertise de l’équipe et la richesse de la gamme. En prime les achats à la boutique sont moins chers qu’en grande surface, notamment sur les belles bouteilles, ce qui est loin d’être le cas pour toutes les marques.

Nos conseils d’achat : le mono-parcellaire, le small cask et le 2003.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *