Spiritourisme : Tour d’horizon des distilleries martiniquaises

La Martinique, son soleil, ses plages de sable blanc, son volcan, la chaleur de ses habitants… Les raisons pour visiter l’Ile aux Fleurs sont nombreuses. Depuis plusieurs années, un autre pan du terroir martiniquais est mis en avant pour attirer les touristes du monde entier : la culture de la canne et l’élaboration du rhum. A l’instar de ce qui se fait en Ecosse autour du whisky, ou dans les régions viticoles de la métropole, la Martinique s’organise pour attirer une nouvelle clientèle touristique et cela passe par le développement de l’offre et de l’attractivité de ses 10 distilleries boostées par le Label Entreprise du Patrimoine Vivant obtenu par Neisson en 2018. D’ailleurs, la cité Internationale du Rhum, actuellement à l’étude, va dans ce sens : la Martinique veut s’imposer comme LA terre du rhum.

Concrètement, les distilleries martiniquaises accueillent autour de 600 000 touristes par an sur l’ensemble des sites. L’objectif est d’atteindre le chiffre d’un million de spiritouristes d’ici 2022. Pour cela, l’AOC, unique au monde, est un atout indéniable. Cela va de pair avec une stratégie de « premiumisation » du rhum pour attirer des consommateurs toujours plus exigeants, à la recherche d’exclusif, mais aussi des meilleures conditions d’accueil et de dégustation. Surtout, le touriste cherche du dépaysement et des histoires.

Mais qu’en est-il de l’expérience touristique dans les principales distilleries de l’Ile ?

Nous vous proposons donc ici un tour d’horizon de nos expériences de touristes dans les différentes distilleries martiniquaises et guadeloupéennes. Des évolutions remarquées ces dernières années, des points forts de chacune, que ce soit l’environnement, la visite, l’accueil et, bien sûr, la dégustation.

Pour cela, nous avons pris le parti de vous proposer une journée type, clef en main, afin de profiter au mieux des différentes distilleries, en fonction de leur proximité géographique, de leurs attraits touristiques, de la qualité de la dégustation et de l’offre de rhums. Tout cela complété de petits extras, restaurants, bars, sites touristiques hors des sentiers battus que nous avons aimés lors de nos différents séjours sur l’Ile aux Fleurs. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *