Skip to main content

Si il y a bien un embouteillage que nous adorons et suivons sur le blog, c’est bien le HSE 2003. Après les embouteillages en 2016, 2018 et 2021, c’est cette fois-ci un embouteillage de décembre 2019 qui rejoindra les autres dans notre petite galerie. En face, une belle nouveauté arrive, avec le single cask 2006. C’est peu dire que ce début d’année a été calme pour les sorties, et ce 2006 a donc été accueilli avec enthousiasme.
Et pour une première version, ce single cask affiche un très beau compte d’âge. En effet, avec ses 15 ans, ce 2006 fait bien mieux que ses glorieux ainés : le 1998 a un embouteillage en 2009 (au moins) et le 2003 a son premier en 2015. Il est assez rare de voir des 15 ans tropicaux en Martinique, et nous ne boudons pas notre plaisir de pouvoir y goûter. Enfin, on notera tout de même le prix de sortie en métropole de 120€ pour 50cl. C’est une somme, mais cela nous semble logique vu le pedigree. Saluons donc ce prix qui nous semble juste !

HSE 2003 – décembre 2019

Degré : 47,8%
Intégration de l’alcool : Excellente
Age : presque 16 ans
Nombre de cols : 1000
Particularité : single cask
Fiche Rum-X et Wikirum

Le nez s’ouvre sur des notes très classiques des vieux agricoles avec du cacao, du café et du boisé. L’ouverture apporte de la douceur avec une vanille très nette, qui s’accompagne de noisette (grillée ?) et de muscade. En fin de nez, une petite pointe fruitée (papaye) fait son apparition. Ce nez est intense et sérieux.
La bouche reste dans la même veine, avec du boisé, des épices (clou de girofle et vanille), de la noix et du café. Ce profil, qui tombe parfaitement dans nos goûts habituels, est pourtant un peu trop monolithique.
La finale ne déroge pas à la règle, avec des épices et du boisé.

Le 2003 d’HSE c’est bon ! Malgré tout, ce décembre 2019 est en-dessous du 2021 goûté avant les fêtes. Mais si vous tombez dessus, foncez !
Notre note : 87

HSE 2006- juin 2021

Degré : 47,8%
Intégration de l’alcool : Excellente
Age : presque 15 ans
Nombre de cols : 1100
Particularité : single cask
Fiche Rum-X

Oh, ce nez est vraiment délicieux ! Le boisé est agréable, la cannelle douce et le tabac enrobe le tout. Ensuite, du chocolat et la vanille arrivent tranquillement, et avec joie. On sent également des zestes d’oranges ce qui nous donne un nez très réussi. Si la suite est du même niveau…
En bouche, les notes suivent exactement les mêmes notes qu’au nez, puisqu’on retrouve du boisé, de la cannelle, du chocolat noir, du tabac. Quelques fruits sont présents, et assez acides (oranges et maracuja). Autant les notes du nez était magnifiques, autant cette bouche est très bonne sans être aussi extraordinaire.
La finale est sur la muscade, la noix et la sève. Cette finale n’est, curieusement, pas forcément si agréable que cela, avec une amertume un peu gênante.

Olala, le nez a vraiment mis la barre haute très rapidement. Hélas, la suite est réussie sans être aussi fabuleuse. On regrettera un peu cette finale un peu amère et végétale qui empêche la note d’aller plus haut !
Notre note : 87

Conclusion

Eh bien, nous avons ici deux beaux rhums, ce qui confirme, si besoin-est, que les rhums du Gros-Morne sont vraiment à nos goûts. Pour un premier embouteillage, ce 2006 est une belle réussite, qui nous donne beaucoup d’espoir pour la suite. Du côté de l’embouteillage de décembre 2019 du 2003, on reste dans du très haut niveau.

Commentez cet article