Skip to main content

Velier, avec la gamme Habitation Velier, nous avait habitué à sortir des single casks de la distillerie Hampden, avec un succès commerciale indéniable, même si, au niveau gustatif, c’est assez inégal. Cette année c’est du coté de la distillerie Long Pond que deux fûts, de 2005 et 2010, ont été embouteillés spécialement pour LMDW.
Lorsque que l’on conjugue une série très limitée avec LMDW et Velier, il va sans dire que la demande explose et il nous à fallu une bonne dose de chance… Et une rapidité à toute épreuve pour mettre la main sur les précieux flacons.

Les deux jus sont du même mark, le STCE (dont le C est en hommage à la distillerie Cambridge, fermée en 1947). A noter que Velier, dans la gamme NRJ, avait sorti un Cambridge – un 2005 déjà – à l’époque issu d’un blend de 11 fûts. Il s’agit donc de rhum high esters, lourd, mais relativement raisonnable par rapport au TECA et autre TECC que peut produire la distillerie de la paroisse de Trelawny.

 

Long Pond 2010

Degré : 60%
Intégration de l’alcool : Très bonne
Age : 11 ans tropical
Nombre de cols : 331
Vieillissement : ex-bourbon
Particularité : single cask
Mark : STCE (Simon Thomsom Cambrige Estate, affichant un taux d’esters entre 550 et 700 G/HLAP)
Fiche Rum-X  et Wikirum

Les premières notes du nez sont empyreumatiques et nous rappellent qu’on est ici sur du très lourd. On retrouve un peu l’esprit de la série NRJ, avec une suite sur des notes de solvant, de caoutchouc brulé qui laissent ensuite place à une intense salade de fruits exotiques. Viennent ensuite du cuir et du tabac.  Une belle évolution avec un nez qui se termine sur des notes de fèves de cacao torréfiées.
En bouche l’attaque est franche, sur des notes brulées et goudronnées, mais aussi camphrées. La gourmandise nous rattrape vite avec des arômes extrêmement fondus. Les fruits exotiques sont toujours là (mangue, banane) accompagnés d’une belle vanille.
On retrouve les notes empyreumatiques sur la finale (cacao torréfié, caramel brulé) avec une belle longueur.
Notre note : 16/20

Un très beau rhum

Long Pond 2005

Degré : 65%
Intégration de l’alcool : Excellente
Age : 16 ans tropical
Nombre de cols : 328
Vieillissement : ex-bourbon
Particularité : single cask
Mark : STCE (Simon Thomsom Cambrige Estate, affichant un taux d’esters entre 550 et 700 G/HLAP)
Fiche Rum-X  et Wikirum

5 ans de vieillissement tropical supplémentaires et 5% de plus pour cette version.

Au nez, la première impression est surprenante de douceur, les 65% sont discrets. Il nous rappelle, par certains aspects, le Vale Royal avec un profil floral (miel) et épicé (muscade). Des notes de fruits à coques (noix) arrivent également. On trouve aussi des fruits secs et des fruits confits. Le bois est présent par la vanille et le tabac. Magnifique.
En bouche, on est impressionné par l’extrême douceur de l’ensemble. L’attaque est fruitée, juteuse, avec des fruits blancs (nectarine / abricot). La bouche évolue ensuite vers un profil plus sec. On retrouve la vanille et le tabac et toujours ce mélange de fleurs et d’épices si séduisant au nez.
La finale nous emporte vers des notes torréfiées (cacao / tonka).

Derrière une étiquette qui peut faire peur, mais ce Long Pond nous offre un équilibre à tout épreuve et une très belle gourmandise.
Notre note : 16,5/20

Un très beau rhum

Conclusion

Un 2010 tout feu tout flamme qui ravira les amateurs du genre et un 2005 tout en gourmandise et en complexité : LMDW et Velier nous offrent ici deux très belles expressions de Long Pond.
Comme souvent maintenant, le plus dur sera finalement d’arriver à les trouver.

Commentez cet article