Skip to main content

Grand classique des embouteilleurs indépendants, les rhums de chez TDL, Trinidad Distillers Limited, sont assez rarement mis en avant.
Ils sont, selon nous, sur un positionnement assez intermédiaire, entre les rons, plutôt doux, et les rums, plutôt lourds. Même si les ventes doivent être bonnes, car il en sort très souvent, il y a sûrement un petit manque de (re)connaissance du grand public.
Si les rhums Angostura sont plutôt destinés à la consommation “festive”, les versions embouteillées par les IB sont souvent des rhums de dégustation.

En ce qui concerne cette dégustation, les trois rhums se sont révélés très complémentaires. Le premier est un Mezan, le second un Plantation et, le troisième est embouteillé par la Maison du Rhum. Enfin, sans que cela soit volontaire, les trois sont des millésimes 2009.
Nous avons suivi, comme souvent, le degré alcoolique pour la dégustation.

Mezan Trinidad 2009

Degré : 46%
Intégration de l’alcool : Parfaite
Age : 12 ans
Nombre de cols : 4000
Vieillissement : ex-bourbon sous les tropiques pendant 3 ans et ex-rhum pendant 9 continental
Fiche Rum-X

Le nez s’ouvre très chaleureusement, avec des arômes de cassonade un peu brûlée (type crème brulée) et des fruits pas encore mûrs. Viennent ensuite des épices, plutôt douces, dont de la vanille.
L’attaque est douce, gourmande, avec boisé léger et un petit caoutchouc, typique de l’île. Ensuite, un voile d’épices arrive (vanille et muscade) qui s’accompagne de fruits, pas trop sucrés mais sympathiques.
La finale est assez courte, mais pas désagréable, avec ce boisé léger déjà croisé et un poivre assez léger.

Eh bien, ce petit Mezan Trinidad est bien sympathique. Pas très complexe, mais bien fait et sérieux. Un très beau rhum de découverte, pour un PVC à environ 60 euros.
Notre note : 14,5/20

Plantation Trinidad 2009

Degré : 51,8%
Intégration de l’alcool : Très bonne
Age : 12 ans
Nombre de cols :
Vieillissement : 11 ans tropical en ex-bourbon et 1 an en Charente en ex-cognac
Fiche Rum-X et Wikirum

Ce Plantation propose une entrée en matière très différente du Mezan. Un café au lait ouvre le bal avec une note assez marquée de caramel (pas écœurante au demeurant). La suite est agréablement originale avec de fruits (pomme), des épices (cumin) et du boisé un peu grillé (fumée). Un beau nez.
On trouvera en bouche un duo d’orange et de liqueur d’orange que nous n’avions pas aperçu précédemment. Le boisé devient légèrement astringent et on retrouve les épices du nez. C’est assez vif, on sent les presque 6% en plus, et intéressant.
Pour la finale, une petite pointe de caoutchouc et des épices douces nous accompagnement gentiment.

Plus complexe, plus vif mais donc moins accessible, ce Plantation vient très bien prendre la suite du Mezan. Ce rhum vous conviendra mieux si vous avez déjà plus l’habitude de déguster.
Notre note : 15,5/20

Un très bon rapport qualité/prix

Trinidad 2009 – La Maison du Rhum

Degré : 55%
Intégration de l’alcool : Excellente
Age : 12 ans
Nombre de cols : 3740
Vieillissement : ex-bourbon
Fiche Rum-X

Le nez est très différent des deux précédents. On est sur un rhum plus lourd et plus chargé. Le boisé est bien présent, avec du café et du caramel. Une agréable vanille fait son apparition avec un peu d’aération, avec quelques fruits tropicaux. En fin de nez, on arrive avec du goudron, assez marqué, et de la résine (qu’on pensait presque uniquement réservée aux Chairmans).
En bouche, on reste vraiment dans la même veine avec du boisé, du goudron et de la noix grillée. Le tout est fort justement soutenu par une petite gourmandise sur l’ananas rôti. En fin de bouche, la sève du nez s’est transformé en fraîcheur mentholée. Très belle amplitude en bouche.
La finale offre un beau mix de tout le reste avec de la noix caramélisée et du goudron.

Superbe découverte de l’année 2021 que ce Trinidad de la Maison du Rhum. Goûté plusieurs fois depuis le salon Dugas, c’est à chaque fois une réussite. Cette bouteille n’aurait pas fait tâche, du tout, dans une autre collection d’un autre embouteilleur indépendant. Nous ne nous en plaindrons pas, car le prix n’aurait pas été le même !
Notre note : 16/20 (qui aurait presque mérité un bonus pour son prix de 66€)

Un très beau rhum à un très bon prix

Conclusion

Trois beaux embouteillages, qui viendront chacun faire plaisir à des amateurs de plus en plus exigeants.
L’année 2021 a été placée sous le signe de Trinidad pour nous, et ces rhums valident ce choix. Enfin, nous finirons tout de même par saluer le très beau travail de sélection par les équipes Dugas de la Maison du Rhum.

Commentez cet article