Skip to main content

Si environ 95% de la production mondiale de rhum est issu de la mélasse, il n’en reste pas moins que parmi les 5% restants, on parlera ici des rhums de pur jus, on peut trouver une grande diversité de pays producteurs (Martinique et Guadeloupe bien sûr, mais aussi Afrique du Sud, Vietnam, Maurice, Réunion, Madère, Tahiti et bien d’autres).

Nous nous intéressons aujourd’hui à deux rhums très novateurs, très proches tout en étant très différents.
Parmi les points communs de ces deux rhums, nous pouvons citer leur matière première, puisque nous avons deux rhums de pur jus. Rhum Attitude, le fameux site de vente en ligne, est le deuxième point commun, puisque la gamme Latitudes est issue de l’association d’Olivier et Nico (du site précédemment cité), et que les rhums blancs d’O’Reizinho sont distribués par Latitudes ; de l’autre côté, nous avons une sélection Rhum Attitude, que notre ami François a rejoint depuis quelques mois maintenant, d’un rhum de chez Manutea – Tahiti. Enfin, ces deux rhums ont été embouteillés brut de fût, et sont des jeunes rhums vieux en brut de fût, un profil que nous apprécions tout particulièrement.
Mais il y a également des différences, avec, déjà, plusieurs milliers de kilomètres entre Madère et Tahiti, et au niveau du vieillissement, nous en avons un assez classique et un beaucoup plus original.
Passons donc maintenant à la dégustation, qui doit être vue comme un duo plutôt que comme un duel !

Manutea – VO – sélection Rhum Attitude

Degré : 58,7%
Intégration de l’alcool : Bonne
Age : 3 ans
Distillerie : Manutea
Matière première : pur jus
Distillation : Hybride (pot still + colonne)
Nombre de cols : 300
Particularité : fût unique et brut de fût
Vieillissement : fût de ex-Banyuls
Fiche Rum-X

Au nez, l’ouverture est fraîche et fruitée (pêche et abricot). Ensuite, on a une note de chocolat au lait, de thé ainsi qu’une petite pointe de liqueur de poire. C’est puissant, sans que cela soit gênant outre mesure, et l’ensemble est harmonieux. Avec de l’aération, on sent arriver une note rapide de menthe.
En bouche, l’attaque est gourmande, mais la puissance ne tarde pas à se faire sentir. On sent la vanille, les agrumes (zeste de citron), de la noix. On regrettera un petit manque de texture et d’évolution en bouche, mais rien de dramatique !
La finale est assez longue, sympathique, sur la vanille et l’anis.

Une belle sélection Rhum Attitude, pour un rhum dont la fraîcheur et le fruité font mouche. On pourrait presque penser à un Bielle, en plus léger, mais il nous manque un petit quelque chose pour aller plus haut dans notre note, même si il ce rhum fera le bonheur les amateurs de rhums fruités !
Notre note : 15,5/20

O’Reizinho – 3 ans – Madeira cask

Degré : 61,2%
Intégration de l’alcool : Excellente
Age : 3 ans
Distillerie : O’Reizinho
Matière première : pur jus
Distillation : Alambic
Nombre de cols : 350
Particularité : brut de fût
Vieillissement : fût de Madère
Fiche Rum-X

Le nez est lourd et pas commun du tout pour un agricole. Le caoutchouc est présent, un côté métallique aussi, mais également quelques fruits un peu passés en toile de fond. On a ensuite de la noix et de l’agrume (mandarine). La lourdeur du premier nez n’était pas gênante, mais pas forcément très gourmande, et l’aération lui a fait du bien.
En bouche, on retrouve les arômes du nez, dans le même ordre : un caoutchouc assez marqué, un café très grillé avant d’arriver vers une fin de bouche plus rayonnante avec le retour de la mandarine, de la vanille et un côté végétal qui rappelle la canne et le rhum agricole.
La finale est longue, sur le réglisse et les fruits compotés.

A l’aveugle, ce rhum mettrait en difficulté bien des amateurs. On est sur un rhum agricole presque plus proche d’un Guyana que d’un agricole antillais, qui a été marqué par le fût de Madère, pour le meilleur (fruits un peu lourds, agrumes) mais pas que : on a senti en filigrane cette petite pointe souffrée des fûts voyageurs, ainsi qu’une lourdeur presque trop présente. Néanmoins, nous avons apprécié cette découverte et l’ouverture de la bouteille lui fera sûrement le plus grand bien.
Notre note : 15/20

Conclusion

Nous avons souvent dit que le travail d’un embouteilleur, ou sélectionneur, indépendant, était de sortir des sentiers battus. C’est le cas ici, avec deux rhums très différents, originaux et marquants. Les deux nous ont semblé très complémentaires et pourront intéresser les amateurs aguerris !

Commentez cet article