Skip to main content

L’exploration des différentes contrées du rhum continue, et nous nous arrêtons à nouveau à Sainte-Lucie. Pas de grande introduction cette fois-ci, nous en avions déjà assez dit lors de notre dégustation de juillet dernier.
Notons simplement que les rhums dégustés sont tous issus d’une sélection spéciale, faite par différents acteurs. Ces sélections permettent de mettre en avant une relation particulière. Les deux premiers rhums sont des collaborations entre les marques (Chairman’s et Plantation) et leurs distributeurs (respectivement Dugas et LMDW), tandis que le dernier Chairman’s est un embouteillage spécial pour Grape of the Art (embouteilleur allemand d’Armagnac) et l’application RumX.

La dégustation a été faite par Ju, Pierre et Simon, en respectant l’ordre de degré.

Chairman’s Reserve – Sélection Dugas

Degré : 45,9%
Intégration de l’alcool : Parfaite
Distillation : Pot still (John Dore 1 et Vendome)
Nombre de cols : 298
Millésime : 2012 (8 ans)
Vieillissement : tropical et en ex-bourbon
Particularité : fût unique
Fiche Rum-X

Les premières notes, à l’ouverture, sont typiques des rhums de Sainte-Lucie, avec du tabac et une pointe de sève. Les fruits tropicaux arrivent juste après (maracuja et mangue), tandis que la gourmandise de la vanille arrive presque en fin de nez, accompagnée d’une pointe de caramel un peu brulé.
On a un profil un peu moins léger en bouche, avec un peu de boisé, du chocolat et des épices (vanille et clou de girofle). Mais ce n’est pas tout, puisque la sève est toujours fidèle au poste, tout comme les fruits tropicaux. L’ensemble est assez charmant, mais un peu trop léger pour pleinement nous satisfaire.
La finale n’est pas mauvaise, mais pas emballante non plus, avec un boisé un peu amère et une petite pointe pimentée.

Avec un prix de sortie autour des 70€, cette édition anniversaire Dugas de Chairman’s a été l’une des découvertes qualité/prix de l’année 2020-2021. Ce rhum propose, sans agressivité, tout ce qu’on peut attendre d’un rhum de Sainte-Lucie.
Notre note : 15/20

Sainte-Lucie 2010 – Plantation – Sélection LMDW

Degré : 53,2%
Intégration de l’alcool : Parfaite
Distillation : Pot still
Nombre de cols : 312
Millésime : 2010 (11 ans)
Vieillissement : 7 tropical en ex-bourbon et 4 ans en France ex-cognac
Particularité : fût unique
Fiche Rum-X

Le nez s’ouvre sur une petite gourmandise de caramel un peu beurré. La suite est typiquement Sainte-Lucie, avec la sève et le tabac, de la vanille et des fruits tropicaux (ananas). C’est un nez charmeur, que l’arrivée du bois ne bouleverse pas.
En bouche, l’équilibre est remarquable, et la fraîcheur très intéressante. Les notes sont un peu les mêmes qu’au nez, avec des fruits tropicaux, une pointe d’orange (marmelade), un côté mielleux. La fin de bouche change un peu d’univers, avec du tabac et du bois.
La finale est moyennement longue, mais agréable, sur le boisé et les fruits.

Un rhum réussi, avec un équilibre impressionnant du début à la fin, avec un mélange de gourmandise et de boisé.
Notre note : 16/20

Chairman’s 2005 – Sélection Grape of the Art x RumX

Degré : 61,5%
Intégration de l’alcool : Très bonne
Distillation : Pot still (50% John Dore 1 et 50% Vendome)
Nombre de cols : 232
Millésime : 2005 (15 ans)
Vieillissement : 15 ans tropical ex-bourbon
Particularité : fût unique et brut de fût
Fiche Rum-X

On change de registre ici, avec une ouverture assez pimentée, avant que des épices plus douces prennent la suite (vanille, cannelle). Les fruits tropicaux arrivent, accompagnés du tabac, marqueur fort de Sainte-Lucie et du boisé (toujours assez léger).
L’attaque en bouche suit celle du nez, avec cette note assez présente de piment, mais ce n’est pas gênant du tout, et du boisé qui arrive pour calmer le tout. La suite est torréfiée (café, chocolat noir), sucrée (sucre un peu caramélisé) et une fraîcheur mentholée très agréable en fin de bouche.
La finale est délicieuse, avec du cuir et de la douceur (mangue ou miel).

Si le nez ne nous avait pas emballé, la suite était vraiment sympa. La bouche est agréable et la finale vraiment très réussie. Un beau Chairman’s donc.
Notre note : 16/20

Conclusion

Cette triple dégustation nous aura aidé à mieux cerner le profil des Chairman’s. On retrouve très souvent le tabac, du végétal (sève ou menthe), pas mal de fruits tropicaux et un peu de boisé. C’est un profil très intéressant, qui ne manque pas de souvent nous plaire ! Nous avons ici trois embouteillages très complémentaires. Si, dans le style mélasse anglaise, aucun des Chairman’s dégusté n’a pu atteindre, selon nous, le TDL d’Excellence Rhum, il n’en reste pas moins que la qualité moyenne des rhums de Sainte-Lucie nous semble supérieure à celle des TDL.

Commentez cet article